Non classé

Roi ici et castrat ailleurs

Poème de Souleymane Kidé (1980-) – Partenaire d’AFROpoésie – MAURITANIE

Illustration: Kissar Aga, premier eunuque noir du sérail turc, XVIIIe s. Pl. 5. Kolorierte Lithografie.

Turquie._Kislar_Aga,_Premier_Eunuque_noir_de_Sérail

Ceux qui sont rois chez eux

Sont des laquais ailleurs,

C’est le lieu qui rend valeureux 

C’est le lieu qui fait les malheurs. 

 

C’est l’atmosphère qui rend royal,

L’étranger assimilé à l’eunuque. 

Tout homme sur terre est féal 

Toute âme sur terre est caustique. 

 

C’est l’environnement qui détermine l’homme ;

Le savoir et la sagesse des noms sans teneur 

L’orgueil harnache et selle sa bête de somme 

L’orgueil pavoise la haine et recèle l’horreur. 

 

Roi ailleurs,

Castrat ici

À la merci 

De ses Sieurs. 

 

Eunuque là-bas 

Chancelier ici 

Loin des grabats 

Et échafaud aussi. 

 

Domestique partout 

Empereur de nulle part 

Quel sale vieux ripou,

Pétochard et ringard !

 

 

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s