Non classé

Divertimento

Poème de Nancy Morejón (1944-) – CUBA

Illustration : David et la tête de Goliath (1866) par Gustave Doré 

800px-071A.David_Slays_Goliath

Comme les aime Rafael Alberti (pour guitare)

Entre l’épée et l’œillet,

j’aime les utopies.

J’aime les arc-en-ciel et le cerf-volant 

et j’aime le chant du pèlerin.

J’aime la chanson d’amour entre l’ours et l’iguane.

J’aime les passeports : quand cesseront d’exister les passeports ? 

J’aime les labeurs du jour et les tavernes

et la guitare à la nuit tombante.

J’aime une île plantée au beau milieu de la gorge de Goliath

telle un palmier royal au centre du Golfe.

J’aime David.

J’aime cette liberté que j’appelle immortelle. 

 

In Botella al mar, 1997

Traduction de l’espagnol par Sandra Hernández

http://www.e-crini.univ-nantes.fr

 

Version originale :

Como le gustaría a Rafael Alberti (para guitarra)

Entre la espalda y el clavel,

amo las utopías.

Amo los arcoiris y el papalote

y amo el cantar del peregrino.

Amo el romance entre el oso y la iguana.

Amo los pasaportes : ¿  cuándo dejarán de existir los pasaportes ?

Amo los afanes del día y las tabernas y la guitarra en el atardecer.

Amo una isla atravesada en la garganta de Goliath

como una palma en el centro del Golfo.

Amo a David.

Amo la libertad que es una siempreviva.

 

 

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s