Non classé

L’idée perchée

Poème de Souleymane Kidé (1980-) – Partenaire d’AFROpoésie – MAURITANIE

Le labyrinthe crétois, un labyrinthe « bicursal »

L’un perche sur une blanche,

L’autre charrié par une avalanche. 



L’un usurpe l’identité de Seigneur,

L’autre parle au Satan dans la torpeur. 



L’un voit le monde son royaume, 

L’autre la vie comme un psaume.


 
L’un meurt renégat 

L’autre sans dégât. 



L’un périt dans les flammes 

L’autre reçoit les oriflammes. 



L’un se réjouit dans l’opprobre 

Et l’autre se cache sous son ombre.



L’un se régale et prostitue sa dignité 

L’autre vit miséreux dans la magnanimité. 



L’un écoute le chant satanique 

L’autre reprend le refrain satirique.

 

L’un échange son honneur en biens matériels 

Et l’autre le garde pour les honneurs pluriels. 



L’un se bat pour des retombées collectives 

Et l’autre pour des affaires glauques et sélectives. 

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s