Non classé

Le sang rouge

Poème de Pierre Osenat (1908-2007) – FRANCE

Un petit enfant noir à la prunelle claire
Poussait son ombilic sous le torchis natal
Bouche blanche il allait dans le ciel tropical
Un bout de canne à sucre agaçant ses molaires.
Un petit enfant noir à la peau noire
Ignorant blanc et noir ne sachant que jouer


Un petit enfant blanc courait dans le pré vert
Un petit enfant blanc à la prunelle noire
Vers d’autres enfants blancs tendait ses bras ouverts
Bleuets et boutons d’or étaient son auditoire.
Un petit enfant blanc la peau blanche
Ignorant noir et blanc ne sachant quoi rêver.


Mais la guerre est venue la guerre des grands
Qui ne connaît ni Noirs ni Blancs.
Pleurez mes yeux pleurez et maudit soit le monde
L’enfant blanc l’enfant noir ne feront plus la ronde.
L’enfant noir l’enfant blanc
Ont tous deux le sang
Rouge.

Catégories :Non classé

2 réponses »

Répondre à afropoesie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s