Non classé

Cameroun : la librairie du « poteau » nourrit-elle son homme ?

Article de notre partenaire AFRIK.COM.

Ces échoppes improvisées de vente de livres de seconde main et des livres neufs issus de la librairie, communément appelées « librairies du poteau », attirent de plus en plus les Camerounais de tous les sexes et de tous les âges.

La librairie du « poteau », autrefois une activité réservée à une catégorie de personnes moins considérées dans la société (débrouillards), a fini, par les temps durs que traversent les pays africains en général, y compris le Cameroun, par prendre de l’ampleur. C’est ainsi que de nos jours, les jeunes qu’ils soient diplômés ou non, s’y sont lancés mains et pieds liés et chacun, selon les déclarations, y trouve son compte. Ils disent tous ne pas être prêts à l’abandonner.

Pour lire la suite de l’article, cliquez ici.

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s