Non classé

Un ange

Poème d’Andy Davigny Péruzet (1981-) – Partenaire d’AFROpoésie – GUADELOUPE (France)

Peintures sur l’église éthiopienne Ura Kidane Mihret. Photo d’A. Savin de février 2018.

À Jorge Ben Jor

Au Black Twitter

Não, comigo não. Comigo nunca mais…

Pour de vrai

Une fabulation à ce qu’elles prétendent

Une altérité de sang, par altération tout entière dévoyée

Une haute trahison… comme si de la hauteur ces ombres savaient juger

Et les revoilà, joyeuses et vibrant de fiel

Qu’ont donc à ramper ici-bas les reîtres de l’incessante réaction

Les médiocres dévots aux bien maigres aspirations

C’est à peine s’ils voient là, dans leur aveugle égarement, quelque pensée nouvelle et vertueuse

L’immuable éclat, à force de faiblesse

Hoje eu descobri que eu sou um anjo

Aujourd’hui, je jure que le monde s’arrête à cette irréfragable pureté

Et si je m’incline du haut d’un tertre étroit et nu, c’est en ligne droite encore que j’aperçois l’horizon,

Et cette terre,

Et les cieux,

Sûr de mes impavides illusions bleues

Car je suis Abolition

Je suis Déconstruction

Et je serai de toutes les modernités d’hier et de demain le poète,

le shaman…

l’ange

Celui envoyé sonder les haines pour y couler une parole simple sur des ailes d’or

Voyez !

Nulle commination à craindre en ceci

Et c’est là ma seule fierté ; celle d’où la nacre blanche et douce de ma voix puise la source

Voyez !

N’ai-je point d’armes pour combattre, mais pour aimer seulement ?

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s