Non classé

Savoir

Poème d’Aïcha Mansoor (1996-) – MAURICE

Au-delà des passions mondaines

du mépris, de la haine

de l’amour

sa folie; du glamour

et même du désespoir

il y a le savoir

que l’on est insignifiant

écume dans l’océan.

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s