Non classé

Ce fut en changeant, en changeant

Poème de Jorge de Lima (1893-1953) – BRÉSIL

Açais, dans le Pará. Par Frank Krämer en 2004.

Des temps et des temps passèrent

sur ton être

Depuis l’ère chrétienne de 1500

jusqu’aux temps sévères d’aujourd’hui,

qui a formé de nouveau ton ventre,

tes yeux, ton âme ?

En te voyant, je rêve : ce fut un nègre, un indien ou un chrétien ?

Tes façons de rire, de marcher,

peau

plaisir

cœur…

Nègre, indien ou chrétien ?

Qui t’a donné cette sagesse,

et en plus charme et blancheur,

cheveux lisses, tristesse du monde,

dégoût de la vie, orgueil de blanc, chaînes, rançons, libertés ?

Ce fut un nègre, un indien ou un chrétien ?

Qui a changé ton lait,

ton sang, tes pieds,

ta manière d’aimer,

tes saints, tes haines,

ton feu,

ta sueur,

ton écume,

ta salive, tes embrassements, tes soupirs, tes plats,

ta langue ?

En te voyant, je rêve : ce fut un nègre, un indien ou un chrétien ?

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s