Non classé

Il faut se souvenir

Poème de Conceição Evaristo (1946-) – BRÉSIL

Naufrage de Hovhannes Aivazovsky (1817 – 1900) – https://fr.wikinews.org/

La mer vagabonde houleuse sous mes pensées

La mémoire féroce lance son gouvernail :

il faut se souvenir.

Le mouvement de va-et-vient dans les eaux-souvenirs

de mes yeux baignés de larmes me submerge de vie,

salant mon visage et mon goût.

Je suis une éternelle naufragée,

mais les profondeurs des océans ne m’effraient

ni ne m’immobilisent.

Une passion profonde est la bouée qui me tient hors de l’eau.

Je sais que le mystère subsiste au-delà des eaux.

Poèmes de la mémoire et autres mouvements, traduit du portugais (Brésil) par Rose Mary Osorio et Pierre Grouix, édition bilingue, des femmes- Antoinette Fouque, 2019.

http://www.recoursaupoeme.fr

Texte original :

Recorda é preciso

O mar vagueia onduloso sob os meus pensamentos

A memòria bravia lança o leme :

Recordar é preciso.

O movimento vaivém nas águas-lembranças

dos meus marjados olhos transborda-me a vida,

salgando-me o rosto e o gosto.

Sou eternamente náufraga,

mas os fundos oceanos nâo me amedrontam

e nem me imobilizam.

Uma paixâo profunda é a bóia que me emerge.

Sei que o mistério subsiste além das águas.

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s