Jamais tu ne sombreras dans le puits de l’oubli

Poème de Mokhtar El Amraoui (1955-) – Partenaire d’AFROpoésie – TUNISIE

Cher Ryan

Paix à ton âme

Jamais tu ne sombreras dans le puits de l’oubli

Tes auréoles d’anges et d’oisillons

firent de leurs chants attristés

de si lourds infinis silences

cachant leur chagrin immense

pour te soutenir

pour te transmettre la ténacité de l’aigle

En courageux combattant

tu as résisté dignement cher enfant

Tu as attendu tu as patienté

tu as tenu sans céder

Tes appels tes cris

et leurs échos multipliés

pour calmer toute l’humanité

qui haletait peinée se tenant à tes côtés

firent trembler et battre d’espoir tant de cœurs

rêvant en choeurs de te voir de nouveau

tout nouveau courir rire sans trêve

dans les prés de ton printemps

à peine éclos avec les oiseaux

et les chants de tes rêves

Dans le livre des soifs

les secondes d’attente se comptent

en millénaires d’impatience

Que de puits d’amour pourraient remplir

toutes les larmes qui ont prié

pour ton salut pour ton retour

Mais hélas

Cher Ryan

Tu es parti

Tu nous as été ravi

Bel ange aux ailes de lumière

jamais tu ne sombreras dans le puits de l’oubli

Tu seras partout présent toujours en vie

Jusque dans les plus lointains déserts

Toutes les mémoires te reverront à l’infini

planer libre et fier dans les plus hauts des airs

© Mokhtar El Amraoui le 6 février 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s