« Les moutons » de René Depestre

Poème de René Depestre (1926-) – HAÏTI

Bateau de réfugiés cubains arrivant en Floride en 1980 – U.S. Department of Homeland Security — Scheina, Robert L.

à Tahar Ben Jelloun

En vérité on nous a eus :
les bricoleurs de la foi
ont attaché à nos cœur de poètes
la casserole de la raison d’Etat !
On nous a tenu dans la presse, à la télé,
à la radio. Nos biens d’adolescents ont
péri dans les pièges de l’Etat-loup.
A Cuba, le mouton rouge du merveilleux
est allé tout droit à l’abattoir du Parti !
La solidarité n’a plus d’île au trésor :
Où mettre à l’abri notre rage de vivre ?

https://poesiedanger.blogspot.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s