« La rude écorce des paumes » d’Amina Saïd

Poème d’Amina Saïd (1953-) – TUNISIE

Voyage de Grégoire Cricorps KOBOYAN – Usage raisonnable – Wikiart

cherche les limites du monde
derrière le regard hanté de néant
des notes pour un poème
variations en demi-teinte
à tout moment
quelqu’un fait signe
à tout moment quelqu’un
affronte son vertige
et se découvre dans l’instant
à tout moment
quelqu’un surveille la nuit
et rêve au bleu des mots
à tout moment quelqu’un
marche dans son poème
quelqu’un fait signe
quelqu’un
hésite entre deux lieux
dans toutes les langues
frémit un oiseau en partance
ou peut-être un navire
dans toutes les langues
l’amour ouvre l’horizon


Poèmes contre le racisme, MRAP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s