« L’oiseau et les frontières » de Mokhtar El Amraoui

Poème de Mokhtar El Amraoui (1955-)  – Partenaire d’AFROpoésie – TUNISIE

Que de frontières que de barreaux

S’exclame tout étonné l’oiseau

Pourquoi dresser  tant de murs

L’humain ne se sent-il jamais en lieu sûr

Pourquoi a-t-il toujours si peur

Des autres qui sont ses frères et sœurs

Que de murs que de cages que de frontières

Privant les cœurs de la lumière salutaire

Qui peut faire régner la paix et l’amour sur terre

Que de barrières que de barreaux que de bourreaux

Chante tout indigné tout révolté le libre oiseau

Défiant  vaillant de ses ailes de ses ciels

Les ridicules horribles limites

Que l’Homme justifie par de sanguinaires mythes

Empêchant  notre planète de devenir bien plus belle

© in « Nouveaux Poèmes »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s