« Harmoniques » d’Éric Vincent

Chanson d’Éric Vincent (1946-) – FRANCE

Les Femmes Noires, sculpture de Ndary Lo, dans le parc Léopold Sedar Senghor à Saint-Étienne. Photographie d’Hélène Rival.  

… Une chanson pour le poète Senghor

Faut trois notes pour faire un accord

Trois accords pour une chanson

Un peu de terre d’air et de feu

Sept couleurs pour un arc-en-ciel

S’il faut de tout pour faire un monde

Si des différences naît l’harmonie

Nos solitudes se confondent

A l’épicentre de la vie.

« Je suis noire et je suis belle

Oh ! filles de Jérusalem… »

Joyau d’ébène sur argent

Marqueté sur la peau du temps

Tu m’éclaires d’inconnues Sylphide

Es-tu l’Afrique ou bien son mythe

Quand on me parle de l’Atlantide

Un tam-tam me remue les tripes.

Faut trois notes pour faire un accord

Trois accords pour une chanson

Un peu de terre d’eau et de feu

Sept couleurs pour un arc-en-ciel

S’il faut de tout pour faire un monde

Si des différences naît l’harmonie

Nos solitudes se confondent

A l’épicentre de la vie.

Moi, je tourne autour de la terre

D’île en île comme un vagabond

Assoiffé de rencontres j’erre

Et je cherche au fil des liaisons

L’autre qui saura sans mystère

Raviver mon feu de passions

Éclaboussant de sa lumière

Le tas de cendre de ma raison.

Faut trois notes pour faire un accord

Trois accords pour une chanson

Un peu de terre d’eau et de feu

Sept couleurs pour un arc-en-ciel

S’il faut de tout pour faire un monde

Si des différences naît l’harmonie

Nos solitudes se confondent.

Bipède, cette manie perverse

De te tapoter le bide

Te fait voir un monde à l’envers

Et ton progrès mène au suicide

Rien ne va plus dans cette foire

Les jeux sont faits la boule vacille

Des paumés débarquent par milliards

Sous un nuage de dioxine.

Faut trois notes pour faire un accord

Trois accords pour une chanson

Un peu de terre d’eau et de feu

Sept couleurs pour un arc-en-ciel

S’il faut de tout pour faire un monde

Si des différences naît l’harmonie

Ma solitude se confond

Là tout au centre de ta vie.

Poème emprunté au site Unesdoc

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s