« Sur ces rives il n’est de paix ni de repos » de Aco Šopov

Poème de Aco Šopov (1923-1982) – MACEDOINE DU NORD

François-Edmond Fortier, Sénégal. Joal, début du XXème siècle.

Sa tête, racine dans la terre noire d’Afrique,

s’abreuve du suc des légendes et des contes.

Sa pensée, feuillage luxuriant

par-dessus la terre ridée par la soif.

Une étoile n’en finit pas de hanter le rêve,

arrachée de son esprit et de son cœur

le mène au repos

sur les rivages de l’éternité.

Or elle que sur ces rivages il n’est de paix ni de repos.

Poème dédié à L.S. Senghor, emprunté au site https://unesdoc.unesco.org/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s