Femme, plante vitale

Balla Fall N’diaye (1993-) – Partenaire d’AFROpoésie – SÉNÉGAL

Rayanne Hertkorn en illustration – Partenaire d’AFROpoésie – FRANCE/NIGER

Rayanne-100 (3)

Ô ma plante vitale à l’horizon
Des jours roses et doux sous le béton
Sans jamais faner, fantastique
Oscillant les vagues de malheur dramatique
Ô plante vitale étale sans métalliser
Nos cœurs sous l’armada satanique
Ta douceur, ta chaleur, salvatrices de toute ardeur
Abreuve-nous d’amour malgré notre rougeur, notre sueur
Ô plante vitale, femme paradisiaque
Ton regard m’enflamme nuits et jours
Sous les poids conjugués d’âmes sceptiques
Sans goût ni recours et au cœur trop lourd
Femme du salam
Ton cœur rythme mes ballades et slams
Nuits roses s’enflamment
Sous tes couleurs et crèmes
Femme de la chance
Femme de la danse
Ordonnée sans déviance
Femme de la survivance
Incontournable et implacable
Méconnaissable et mystérieuse
Tu es la société
Tu n’es pas la société des malheurs
Tu ne seras jamais
La société du désordre, mais celle de la rigueur
Sans femmes, la société se fane!
Procréation anéantie
Accouchement, galon qui plane
Sur ton image et aiguë talon
Loin des salons du confort
Loin des raccourcis records
Femmes et femmes cultivent gloire et chants dans la campagne
Redressant des murs de désespoir avec seul confort leurs pagnes
Du nord au sud, des femmes encore des femmes
Saucent la lueur sans frayeur
De l’est à l’ouest, des femmes encore des femmes
Redressent la société en toute maturité, rigueur et douceur!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s