Lettre d’un riverain

Jonathan Ikami (1997-) – Partenaire d’AFROpoésie – RDC

f1fc8634380845.56ce58403d071

Photo © Justin Makangara

C’est ici que nos chants d’aurore
Teintaient
C’est vraiment ici que nos ailes
S’étaient raffermis
Pour que nous nous envolions vers la lune
Vers la planète des étoiles
Là où la vie germe à chaque seconde des lumières d’espoir.

Mes amis, c’est ici
Dans ce silence de la nature
Sur cette pirogue à écorce d’arbre d’ébène
Qui a connu nos délires
Et aujourd’hui nous voit vêtir
D’écorce d’arbre transformé,
Sous ces mugissements fainéants de feuilles des alentours,
Que se lèvent les premiers pas de notre destin.

Mes amis , c’est ici!
Et la douceur de ce fleuve la voici,
Cette douceur d’antan
Que nombre d’entre nous n’ont plus choyé
Parce qu’ils sont dans l’au-delà
Et nous les utilisons moins
Quand il faut parler de l’avenir.

Mes amis,
C’est ici la souche de notre vie
La racine de notre existence,
Pourrons-nous séparer le tronc de ses racines
Par quoi seront nourris ces arbres pour porter du fruit
Et du bon fruit?
Mes amis, inséparable de nous est ce fleuve
Ces feuilles d’alentours, son silence et sa beauté.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s