Non classé

Participez au concours de poésie « L’AFRIQUE EN 2040 »

L’Afrique en 2040 règlement du concoursLes Éditions Stellamaris, le blog AFROpoésie et la Revue des Citoyens des Lettres animent conjointement, jusqu’au 1er novembre 2019, un concours de poésie, « L’Afrique en 2040 ».

Les Éditions Stellamaris en assurent le secrétariat ; vous pouvez donc envoyer vos contributions sur editionsstellamaris@stellamarispoemes.com après avoir consulté le règlement du concours ci-dessous.

A la fin de ce concours, un recueil avec les meilleurs poèmes sera publié. Les droits d’auteurs seront dédiés à la création d’une bibliothèque René Philombe au Cameroun.

Amis poètes africains, du « monde afro » et amis de l’Afrique, à vos plumes !

         

Article 1

Sous l’égide des Éditions Stellamaris, de la Revue des Citoyens des Lettres et du blog littéraire AFROpoésie, et pour contribuer à faire connaître les poètes africains, afrodescendants et/ou afrophiles, un concours de poésie gratuit sera ouvert du 1er septembre 2019 au 1er novembre 2019 à toutes les personnes ayant un lien fort, de quelque nature que ce soit, avec l’Afrique.

Article 2

Le thème du concours est le suivant : « L’Afrique en l’an 2040 ».

Le texte poétique présenté devra être inédit et en langue française. Il ne devra pas excéder les 3000 signes maximum (caractères et espaces compris). Chaque participant présentera un seul et unique texte.  La forme est libre.

Article 3

Les envois seront expédiés par mail aux Éditions Stellamaris qui assurent le secrétariat du concours. (editionsstellamaris@stellamarispoemes.com)

Ils comporteront un fichier avec le texte soumis, un autre avec l’identité et les coordonnées du candidat, la mention de son lien avec le continent africain et une déclaration attestant que son texte n’a jamais été publié.

Article 4

Les textes seront soumis à un jury composé du directeur des Éditions Stellamaris, de l’administrateur d’AFROpoésie ainsi que de Timba Bema, lauréat du Grand Prix Littéraire d’Afrique Noire et coordinateur de La Revue des Citoyens des Lettres.

Le jury est entièrement souverain pour déterminer les textes qu’il retient et ceux qu’il écarte. Si un texte est jugé littérairement intéressant mais comportant des fautes ou autres maladresses interdisant de le publier en l’état, il pourra également être retenu sous réserve d’acceptation par le candidat des corrections qui lui seront communiquées ultérieurement par le jury.

Le directeur des Éditions Stellamaris, en tant que secrétaire du concours, communiquera aux candidats la décision du Jury.

Les poèmes sélectionnés seront exploités pour créer un recueil de poésie, dont les droits d’auteurs seront reversés à la Revue des Citoyens pour des actions de soutien de la littérature africaine et de sa diffusion, en particulier auprès de bibliothèques de quartier en Afrique ou à Mayotte.

Chaque candidat concède aux organisateurs des droits patrimoniaux non exclusifs sur le poème, les organisateurs pouvant l’exploiter dans toutes les circonstances et sur tous les supports qui conviendront. Les droits cédés comprennent notamment le droit de reproduction, le droit de représentation, le droit d’arrangement, le droit d’adaptation, et ce sous toutes les formes, par tous les procédés et sur tous supports connus et inconnus à ce jour. La présente cession est consentie à titre gratuit. Elle est effective à compter de l’envoi du poème par le candidat, et s’arrête dès son éventuel refus par les organisateurs du poème.

Les droits cédés sont non exclusifs, le candidat conserve les mêmes droits sur le poème ; il a simplement l’obligation, pour toute exploitation de son poème :

  • avant réponse des organisateurs, d’indiquer « poème présenté au concours “l’Afrique en 2040” organisé par les Éditions Stellamaris, la Revue des Citoyens des Lettres et le blog Afropoésie ».
  • pour toute exploitation entre la réponse des organisateurs et la parution du recueil, s’il a été retenu, d’indiquer « poème retenu par les Éditions Stellamaris, la Revue des Citoyens des Lettres et Afropoésie pour insertion dans une anthologie dans le cadre du concours “l’Afrique en 2040” »
  • pour toute exploitation après parution du recueil, s’il a été retenu, d’indiquer « poème inclus dans l’anthologie “L’Afrique en 2040” publiée par les Éditions Stellamaris suite à un concours organisé avec la Revue des Citoyens des Lettres et Afropoésie ».

Article 5

La participation au concours implique l’acceptation du présent règlement.

Article 6

Les poèmes sélectionnés feront partie d’un recueil, d’une anthologie afropoétique, qui verra le jour au début de l’année 2020.

Article 7

Les organisateurs se réservent le droit plein et entier d’annuler le concours pour toute raison, et notamment si la participation était insuffisante pour permettre d’éditer une anthologie de la qualité désirée.

187_1003703_africa_dxm.png

Publicités

Catégories :Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s