Non classé

Petits bonheurs (en temps de confinement)

Poème de Hognalo Cosmas (1999-) – Partenaire d’AFROpoésie – TOGO

sauvez_des_vies_retez_chez_vous

Qu’on s’en éloigne, de ces jours hasardeux

Où s’invitaient ballades , libres et ingénues.

Avançant par les rues à pas de chanceux,

Croisant souvent le regard de belles inconnues !…

 

Plus de balades , plus de rencontres,  de nos maisons

Pavées à longueur de  journées battues…

Le mal prend les airs , s’étend à l’horizon;

Le virus arpente les sentiers, court les rues.

 

Confinés, Dans nos demeures enfermés

La liberté on pleure. Emprisonnés

L’on se sent , et pourtant, enfermés

On savoure nos petits bonheurs longtemps abandonnés…

 

Saveur retrouvée de ces joyeux visages ,

De satisfaction et d’émotions remplis

À la fin de doucereux voyages

À bord des pages du vieux livre aux feuilles pleines de plis.

 

Son sens, elle le reprend , la famille

Le soir quand fume au milieu de la table

Le délicieux dîner. Plat unique plus de grille,

Et on se rapproche et l’on est ensemble.

 

À l’autre on s’intéresse…

Papa n’est plus le travailleur fantôme ,

L’enfant est heureux, Maman est en allégresse

Et l’attention de chacun sert de baume.

 

Confinés, dans nos demeures enfermées

L’humain retrouve de son humanité.

Confinés dans nos demeures enfermées

L’humain redécouvre des petits bonheurs au prix de sa liberté.

 

In Brises du soir

 

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s