Non classé

Ma poésie, vraie dose

Poème d’Eric Mwetre (1993-) – Partenaire d’AFROpoésie – RDC

(Image Wikipédia)

Ma poésie,

C’est la rose qui se pose

Quand la nature m’impose

Une autre vague si vague,

Aussi foudroyante qu’une Fila.

Ma rose, elle ne me lasse d’aucuns plaisirs

Gucci, Fi-Fila, bijou… Rien ne pause à l’œil.


Ma poésie,

Elle ne m’offre point de pause

Si bien qu’au bout de ce monde

Se révèle ce que je chante, une lumière,

Voilà mon chant, au champ du hibou.

Sa cloche réveille les morts meurtris aux os,

Elle darde des vœux outre tardés.


Ma poésie,

Un adieu,

un chant funèbre !

Une mitraille, Pan-Pan, crac…!

Du karaoké, collé-ferré, goret géré !


Je couche à nue l’horreur de cette vague

J’accouche la lumière obstruée à Prague

Et d’elle, J’allume un feu fertile

Que Tommy, Fila, Gucci posent comme style

Comme un chant éternel de vie,

Qui les entourent des curieux au lit idylle…

Hein, malgré la vie, à nos desseins, la joie gravit.

Et voilà, ma poésie postera des figures

Aussi éclatantes qu’une piqûre.

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s