Non classé

Le poème, c’est le plus grand cri de liberté

Née en 1954 à Maghnia (Tlemcen) en Algérie, Zineb Laouedj marque l’histoire de son pays et du monde arabe. Elle est titulaire d’un doctorat d’État sur la poésie maghrébine des années soixante-dix, de  l’université de Damas en Syrie.

Grâce à sa grande faculté créatrice, elle a souvent bouleversé l’ordre des choses, cherchant à se repositionner sans cesse de façon à maintenir l’équilibre entre réalité et création. C’est ainsi qu’elle construit son monde avec des mots, chargés d’histoire, de rêve, de musique, de rythme et d’espoir. Sa poésie toujours renouvelée est inclassable.

Retrouvez l’entretien complet sur le blog partenaire Souffle inédit :

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s