Non classé

Habanera (Havanaise)

Poème de Jesús Orta Ruiz (1922-2005) – CUBA

Photo satellite de la baie de La Havane en 2005. U.S. Government, NASA

La Havane est une fenêtre ouverte

sur la mer.

Dans mes poumons chante

l’air bleu de La Havane.

Loin d’elle, mon air vital me manque toujours :

j’ai besoin de la mer, de ma mer,

ma mer avec son Malecón,

le bleu avec le souvenir,

l’écume avec l’espoir.

Ne m’emmenez pas au paradis

car si je ne suis pas à La Havane,

je ne sais pourquoi,

je ne respire pas bien.

https://cubacoop.org/

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s