L’écho d’un ailleurs peint au reflet d’un soleil

Poème de Mihoub Boualem, extrait du site partenaire Souffle inédit.

Les Coquelicots, Claude Monet 1873, musée d’Orsay, Paris.


Ton royaume, rêverie où je demeure

Feuilletant, aux couleurs déployées d’un ailleurs,

Les images enchainées où se dévoile

La fraicheur d’un charme dont le cœur se voile.

Illuminé par des mots que peint de sève

Aux arabesques d’un bonheur, d’où s’élève

Tressant le sublime dont je chéris, frissonnant

L’insaisissable de ton calice façonnant.

La passion m’ayant, au parfum de ton âme,

Ravissement couronnant l’idéogramme

D’une rosée merveilleuse, ancrée en mon cœur

Émondé le chemin discret de ta splendeur.

Au ruissellement sublime d’un poème berçant

Temple s’élevant dans la houle d’un frisson

Qu’une source azure sous un soleil en strophes

Dont le parfum montant exhale l’étoffe.

De contrastes d’un printemps tissu d’harmonie,

Égérie m’en inspirant son épiphanie

Que démêle l’aube de voiles suspendues

Au torrent de l’envol de mon cœur éperdu.

En des sources m’enlaçant dans l’imperceptible

Ivresse d’un azur, en cet ailleurs paisible

Où l’amour, au reflet d’un bonheur, frissonne

Que sa poétique en mon cœur résonne.

L’archet d’un espoir, s’enchainant au prélude

D’une brise, modulant, de béatitude

Les voiles traversant dans l’incertitude.

L’ivresse ornée de toute plénitude.

Que je ne puis sourire, les larmes au cœur

Frémissements imperceptibles d’une douleur

Où ne vibre l’éphémère d’un soleil rêveur

Qu’aux germes kaléidoscopiques d’une lueur.

L’instant où j’aurai appris qu’en cette splendeur

D’une passion émaillant les vagues en mon cœur

Je retrouve aux mots le jardin de l’ivresse

Que la muse auréole de coupes d’allégresse.

Traversées de frémissements au fil du vent

Et ainsi, le temps passe et les jours s’en vont

Nos étoiles semées aux graines de nos rêves

Brilleront à l’aube d’un bonheur qui se lève.

Extrait de «  Fragments d’étoiles »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s