Le jour de nos mains

Poème de Mokhtar El Amraoui (1955-) – Partenaire d’AFROpoésie – TUNISIE

Laisse la courbe dire

Son chemin d’évanescence,

Son parcours de fumée en danse

Reprenant l’appel de tes vagues

Et le pré dormir dans l’oeil réveillé du chemin.

Il rossignolera nos rêves

Au gré des lunes et vents

Comme autant de pétales

Réchauffés par le jour de nos mains !

© In « Le souffle des ressacs »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s