L’apprenti poète

Poème de Jérôme Aviron (1969-) – Partenaire d’AFROpoésie – FRANCE

Au « Logis du p’tit Canette », le 3 janvier 2022

Tous deux accoudés à la petite table

De la chambre bleue, Jean-Maurice

Et moi, parcourrons l’appendice

D’un beau livre de grammaire vénérable.

Dans celui-ci, en creux, j’apprends,

Guidé par le vieux professeur

En retraite à Dakar la belle, l’épaisseur

Et la beauté des vers comptés dont je m’éprends.

Après le grand Charles, qui me donna 

Le goût de la poésie et m’entraîna,

Voici le temps d’affiner ma pensée,

Au travers de ces règles enchâssée.

Qu’il est trop souvent dur,

Pour mon esprit frondeur,

De se plier ainsi au labeur

Des exigences de l’âge mûr !

Et pourtant, je ressens

Bien qu’il me faut passer

Sous les incontournables fourches caudines, sans

Lesquelles l’amateurisme peut se fracasser.

Tout en sauvegardant sa verve

Propre et son style bien à soi,

Sans rester sur la réserve,

Donnons aux mots tout leur poids.

Artisan de la langue française,

Je me plie à ses coutumes,

Amoureux il est vrai de la plume,

Adepte de l’ascèse.

Merci à vous mon ami d’Afrique,

Pour votre bienveillance, éclairée

D’une pointe de savante fantaisie sympathique,

Envers l’apprenti poète qui vient de vous narrer…

Traduction anglaise :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s