« La trompe de l’éléphant » d’Alain Bosquet

Poème d’Alain Bosquet (1919-1998) – FRANCE

Éléphant au Parc national d’Etosha en Namibie – V. Berger – Wikipédia

La trompe de l’éléphant
c’est pour ramasser les pistaches
pas besoin de se baisser.


Le cou de la girafe
c’est pour brouter les astres
pas besoin de voler.


La peau du caméléon
verte, bleue, mauve, blanche
selon sa volonté pas besoin de fuir.


La carapace de la tortue,
c’est pour dormir à l’intérieur même l’hiver :
pas besoin de maison.


Le poème du poète
c’est pour dire cela
et mille et mille et mille autres choses :
pas besoin de comprendre

Poème extrait du site http://www.les-coccinelles.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s