Non classé

Elle

Poème de Dzidjonou Woudji (1998-) – Partenaire d’AFROpoésie – TOGO

Illustration: Le Masque d'Elsa Leïla Mokrane (1993-) – Partenaire d’AFROpoésie – FRANCE/ALGERIE

Masque..png

C’est de toutes choses l’aurore,
De toute aube la lueur,
Quand les désirs se personnifient,
Que dans la forme gît le souffle,
Lorsque dans l’immobile nage le corps,
Que la pensée féconde nada,
Alors que dans le silence se meurent les lèvres.
C’est cette jeune fille, qui
Emportée par le baiser de la beauté,
De la gaieté devient l’auberge.
Sur le chemin de l’inattention,
Elle s’éteindra dans les bras de son ennemie,
Ennemie qui arrive au crépuscule,
Lorsque l’énergie toute pâle,
Laisse un déboire affreux,
Lorsque les forces culbutent,
Lorsque les sens deviennent lépreux,
Alors que la vigueur il y a des lustres,
Sa virginité elle a perdu.
C’est une salle de spectacle qui,
D’un générateur de secours ne dispose pas.
Lui portent coup fatal,
Imprévu et spontanéité d’un mauvais heur.
Son dénouement
Par l’augure de l’oracle peut-il être altéré ?
Lorsque voluptueusement le vin de la fatigue
Elle a humé avec une limonade de regret,
Que pourrait faire une injection d’espoir,
Lorsque les veines de l’attente se déchirent ?

Si avec ma lyre
Est indémêlable la toile,
De la simplicité le couteau
Je m’en vais lui couper le tissu :
Elle, c’est la vie !

 

14 février 2019

 

Publicités

Catégories :Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s