Non classé

AUX ENFANTS DU YÉMEN (Aux nombreux « frères et sœurs » d’Amal Hussain)…

Poème de Didier Colpin (1954-) – Partenaire d’AFROpoésie – FRANCE

Imbroglio politique

Autant que religieux

Le mal est contagieux

Le mal est monolithique…

Catholiques huguenots

Ont fait saigner notre histoire

Délire blasphématoire

Dans des relents infernaux…

Idem chiites sunnites

Le moyen-âge est vivant

Son égarement fervent

Chante des maux explicites…

Au-delà de tout cela

Le seul problème se nomme

« Humanité » car c’est l’homme

Qui demeure un Dracula…

Partout comme à toute époque

Sévit ce fléau ce mal

Mais qui peut trouver normal

Le flot de morts qu’il provoque ?

Partout comme constamment

L’Enfant saigne l’Enfant pleure

Justice et bonté se meurent

C’est abject c’est infamant…

« Si j’étais Dieu en les voyant prier

Je crois que je perdrais la foi »

Brel

ISBN : 9798654099174

Catégories :Non classé

2 réponses »

Répondre à COLPIN Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s