La nuit lucidifiée

Combilé Djikine dite Noks (1992-) – Partenaire d’AFROpoésie – FRANCE/MALI

adb37a30488629.562588a90fa93

Photo © Justin Makangara

Dans les nuits éternelles

Poudrées d’étoiles lisses,

Mon âme est belle, belle :

Je l’entends, qui se glisse

Contre l’arcade émue

Du ciel doux, enchanté,

Dont le ventre velu

Rebondit de gaieté.

La langueur de l’espace

Aux quartiles du temps

Est un brin que j’enlace,

Que je suis, dans le vent –

Et les paumes de l’aube

Retourneront leurs griffes,

Et les paumes de l’aube

Suivront le vent lascif…

Au murmure des nuits

Parsemées du mystère,

Mon âme est dans le puits

De l’abîme lunaire

Au vestige inouï :

 

L’Art, fantôme gracieux,

Déroulant l’infini

Et y jetant mes yeux !

 

04.05.2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s